Exposition Photo Yann Arthus-Bertrand

LE BANGLADESH VU PAR le photographe YANN-ARTHUS BERTRAND S’expose à luxembourg

Lieu : Friendship Pop-Up Store, 33 Grand Rue, L-1661 Luxembourg-Ville
Dates : de mars à fin juillet 2021
Horaires : 11h – 18h du mardi au vendredi et 10h – 18h le samedi

« Je crois aujourd’hui, plus qu’hier, que la force d’une photo vient du message qu’elle transmet »

1976, Yann Arthus-Bertrand part étudier les lions au Kenya. C’est à ce moment qu’il y découvre la photographie.

Depuis maintenant 40 ans, Yann parcourt le monde, réalise de très nombreux sujets sur la terre et ses phénomènes, devient un acteur engagé pour la protection de notre planète.

En 1992, il décide de se lancer dans un grand projet qui lui apportera une renommée mondiale : un portrait de la Terre vue du Ciel pour le passage à l’an 2000.

Yann Arthus-Bertrand sut révéler la beauté de notre terre comme on ne l’avait jamais vue auparavant tout en se définissant lui-même comme un simple témoin.

Yann Arthus-Bertrand

« Notre terre est art, le photographe en est seulement le témoin »

LE BANGLADESH VU DU CIEL

C’est le plus grand delta du monde…. Et c’est un pays. Il s’appelle le Bangladesh. Près de trois cents cours d’eau traversent le Bangladesh, ils définissent sa géographie et le style de vie de son peuple.

Ainsi, les 160 millions d’habitants de ce pays, parmi les plus pauvres et le plus densément peuplé du monde, ont appris à vivre au milieu de l’eau et à s’adapter à ses caprices. Ici et pour tous, elle reste la principale ressource, que ce soit pour la pêche ou pour l’agriculture dont dépendent près de 70% des bangladeshis.

Mais aujourd’hui, l’eau, cet allié de toujours, est devenue une véritable menace. Pris en étau entre la fonte des neiges des glaciers de l’Himalaya au Nord du pays, et la montée des eaux de l’Océan indien au sud, les habitants se retrouvent submergés par elle.

Cyclones, ouragans, inondations, érosion, ce pays, situé à cinq mètres seulement au-dessus du niveau de la mer, subit localement les conséquences d’un réchauffement global dont il n’est pas responsable.  

 Pire encore, si le réchauffement climatique continue au même rythme, le Bangladesh pourrait perdre jusqu’à 17 % de son territoire d’ici à 2050. Entre 20 et 40 millions de personnes se retrouveraient alors sans terre sous les pieds.

En parcourant le Bangladesh de la baie du Bengale au Sud, aux “chars”, ces îles précaires du Nord, en passant par Dacca ou encore Chittagong et le plus grand cimetière de bateaux au monde, ces quelques images racontent ce pays en première ligne face aux changements du climat et dont la survie ne tient qu’à un fil. 

DES PHOTOS EXPOSées dans le pop-up store de FRIENDSHIP

Cette exposition est aussi l’occasion de présenter le travail de l’ONG Friendship vu par Yann Arthus-Bertrand, notamment à travers des vidéos et des vues aériennes projetées sur grand écran dans le Pop-Up store de Friendship.

Contact : Esméralda Chupin
Friendship Luxembourg
tel : +352.671.305.072
email : esmeraldachupin@friendship.ngo


Friendship Pop-Up Store
33 Grand-Rue, Luxembourg

Horaire d’ouverture:
11h – 18h du mardi au vendredi
10h – 18h le samedi

Spread the love

You may also like